top of page

Chandeleur




2 février

 

40 jours après Noël, la Chandeleur vient clore le cycle de la nativité, après Noël et l’Épiphanie.

 

La Chandeleur, c’est le moment où la lumière qui éclaire le monde est révélée...

 

L’heure est à la sortie du cocon pour mettre un pied dans la zone publique.

 

Jésus est présenté au temple, il représente cette lumière divine incarnée sur terre.

 

Renaissance.

 

A l’instar de Perséphone (Proserpine) qui remonte du monde souterrain – les enfers – où elle a élu domicile auprès d’Hadès durant l’hiver.

Sa mère, Déméter (Cérès), Déesse de l'agriculture, des moissons et de la fertilité, profondément attristée du rapt de sa fille par le Dieu des enfers, fige les récoltes et l’abondance durant chaque hiver.

A la fin de celui-ci, sa fille lui revient quelques mois et avec elle, la nature renaît.

 

Il n’est plus question d’ombre, de séparation ou de froideur distancielle mais bien de retrouvailles, de clarté et d’ouverture vers l’autre.

 

La chandelle vient rappeler la victoire de la lumière sur les ténèbres.

 

Le mois de février s’inscrit comme un mois de transition, annonçant le retour prochain du printemps.

 

La Chandeleur est la fête de la lumière mise en avant.

Il s’agit de la ramener chez soi, à la maison et de lui laisser la place qui lui revient, au sens propre comme au figuré...

 

Bonne dégustation de crêpes...

 

 

Commenti


bottom of page