top of page

L’Épiphanie

Dernière mise à jour : 6 janv.

 



12 jours après Noël, 3 Rois Mages viennent rendre hommage à Jésus, né dans la crèche.

Ce petit être, fils de Dieu, fils de l’Homme, qui, par sa naissance, a tissé un pont entre le ciel et la terre.

Il vient appeler chacun d’entre nous à le suivre, à retrouver l’étoile et à la faire briller, même dans la nuit la plus obscure.

 

L’EPIPHANIE en grec « epiphaneia » signifie la manifestation, l’apparition soudaine.

C’est une compréhension, une illumination qui survient comme une évidence !

Une étoile à suivre dans la nuit...

 

Cette fête représente l’instant sacré où ce qui est caché est dévoilé.

Une mise en lumière de ce qui était dans l’ombre qui est révélé.

 

C’est laisser le divin se manifester en chacun.

Permettre à la lumière de guider nos pas.

Illuminer le chemin, voie vers le Graal, le Christ en chacun.

La manifestation de l’être christique en soi.

Laisser Dieu nous apparaitre.

Et suivre l’étoile intérieure dans ce « va vers toi ».

 

L’EPIPHANIE, fête de l’espérance.

L'espérance, c’est la connaissance du cœur, c’est tendre la main vers cette étoile qui brille, en lâchant toute attente et en acceptant de s’abandonner à plus grand que soi.

C’est dire oui à la vie, à ce cœur qui bat, à ce « je suis », c’est rester ouvert ...

 

C’est le retour de l’astre solaire au milieu de l’hiver... le Roi du ciel.

Celui qui éclaire les consciences dans cette quête intérieure, ce voyage vers le Graal.

 

Que ce moment puisse permettre à chacun de trouver la fève, petit caillou semé sur le chemin pour prendre sa couronne en main...

 

Illustration : Jane Crowver

 

bottom of page