top of page

La transparence ou oser sa vulnérabilité

Dernière mise à jour : 24 nov. 2022


La loi de l’homéostasie ou la recherche constante de l’équilibre intérieur passe par une connaissance de soi, en profondeur.


Ce travail archéologique minutieux implique la prise de conscience du masque social que tu portes.

Oui, une partie de toi est filtrée, conditionnée et façonnée tant par des éléments extérieurs qu’intérieurs.

Réaliser que tu portes ce masque social qui est lisse, poli, bien élevé, droit « comme il le faut » est une des premières étapes.


Derrière ce masque social se cache ton ombre – cette part de toi que tu ne vois pas ou que tu ne veux pas voir… que ton mental a mis au placard mais qui fait partie intégrante de ta personnalité.

C’est ton instinct animal enfui… tes pulsions, tes désirs, tes peurs, ce qui anime ta volonté de destruction ou d’appropriation – de pouvoir.


Pas facile de faire face à cette ombre !

Elle est voilée par ton ego – ce garde du corps intérieur bien planqué.

Et pourtant, reconnaitre ton ombre est l’une des étapes cruciales pour te trouver et établir cet équilibre intérieur.


Elle est également nécessaire pour parvenir au concept de transparence – d’authenticité.


Oses-tu être toi à 100% ?

Dire ta vérité au monde et ce que tu portes en toi ?

Tes parts de lumière comme tes parts d’ombre, en toute transparence ?


« Si tu vas vers un cheval en cachant ta peur, ça va le rendre agressif parce que tu lui envoies une onde contradictoire. Tu as peur mais tu lui envoies une information comme si tu n’avais pas peur. En fait, dans ton énergie, tu mens. Il ne va pas vivre cette information d’un humain qui a peur mais d’un humain qui cache sa peur. Et cette double information, c’est comme porter un masque, elle est perçue comme une agression.

A l’inverse, si tu vas vers le cheval en assumant ta peur, en étant ok avec le fait d’avoir peur, l’animal n’aura pas peur de toi parce qu’il va juste voir un humain qui a peur de lui.

Les animaux sont sensibles à la transparence. » - Simon Lucas


Ce n’est pas facile de regarder en soi… de voir son double jeu, son masque social, son ombre, ses peurs, sa violence, ses manquements, etc.

Ce n’est pas facile d’oser être transparent.

Ce n’est pas facile d’oser être vulnérable.


Être transparent requiert à la fois une forme de courage et de lâcher prise – de dépassement de l’ego.

Et l’ego sait être fin stratège pour se récompenser – il sait se dissimuler à un point que tu ne le vois plus…

Assumer sa vulnérabilité est un acte fort.


Être authentique, c’est avancer sur le chemin de la lumière en osant faire face à son ombre tout en domptant l’ego.

C’est aller vers ce qui pique, ce qui brûle et ce qui te dérange à l’intérieur.

C’est descendre à la cave quand il y fait froid, humide et noir parce que l’ampoule vient de lâcher…


C’est un pas de plus vers la connaissance de ton royaume intérieur, vers la sérénité et cet équilibre tant recherché.


Allez, viens, on va s’faire les escaliers de la cave… y a certainement quelque chose de sympa à remonter…

Commentaires


bottom of page