top of page

Nouvelle Lune du 9 février

 



Les luminaires Lune-Soleil conjoints en Verseau forment un carré à Uranus.

Pluton et Mercure les rejoignent dans ce signe tandis que Mars et Vénus se rapprochent en Capricorne.

 

Besoin de nouveauté et de changement... bref, besoin d’air !

 

Épreuve ultime pour nos carcans archaïques qui se craquent mais résistent encore à l’effondrement.

Les structures établies tremblent face à une énième tentative de coup d’état.

Pour instaurer un changement durable, il est nécessaire de laisser mourir les schémas obsolètes.

La pulsion de destruction est plus forte que le besoin de conserver l’existant qui s’enlise dans une illusion de sécurité.

L’heure est à l’ouverture de conscience, au réalisme et à l’éclairage même s’ils rendent la situation temporairement instable.

 

Sur quoi portent tes illusions ? Où te racontes-tu encore des histoires ? Qu’est-ce que tu ne veux pas voir ?

 

La raison tente coûte que coûte de s’accrocher à ses propres croyances.

« Si, si, ça va aller... »

Mais le maître des profondeurs, gardien de l’inconscient, veille à ce que la transformation ait lieu.

D’affrontement, de boue, d’instinct de survie, de déracinement, il est question, même si ton conscient s’y refuse.

Quelque chose demande à bouger et à se transformer.

C’est le moment d’écouter les voix du tremblement dans la terre, de procéder aux enterrements des schémas obsolètes et d’accepter la phase de deuil.

 

C’est en osant le changement que le renouvèlement peut s’opérer.

 

Comme un besoin de liberté et de s’affranchir de toute norme.

Comme une envie de se débarrasser de tout attachement, contrainte, engagement et surtout de jeter le sac à émotions tellement loin qu’il éloignera la souffrance.

 

Quand le vent te porte, tu peux prendre de la distance, ouvrir ta perspective, voir plus grand et autrement... alors tout s’allège.

 

Cette Nouvelle Lune est annonciatrice du printemps qui apporte avec lui le renouveau dans une forme idéale, détaché de la surcharge hivernale presque passée...

Comments


bottom of page