top of page

Pleine Lune du 22 juin

 



Le Soleil vient d’entrer en Cancer et fait face à la Lune en Capricorne.

Appel solaire depuis le solstice d’été.

 

C’est une Pleine Lune vénusienne qui apporte un éclairage sur nos désirs et nos besoins.

Ou comment trouver l’équilibre entre l’énergie de séduction, d’envie et celle maternante qui sécurise.

 

Une tension peut être ressentie quand l’enfant intérieur crie depuis ses blocages émotionnels et que l’extérieur n’y répond pas. Quand tout le ventre brûle de colère, de tristesse, de déception, de frustration et qu’aucun soulagement ne vient apaiser.

 

Les limites émotionnelles sont expérimentées, comme un volcan intérieur qui crache sa lave depuis le fond de son cratère.

Il s’agit d’aller vider et d’explorer jusqu’au bout du bout de l’océan des émois personnels.

 

Se rendre compte que nous avons atteint nos propres limites, celles de l’ego souffrant, qui pleure et se marche sur les pieds, celles de nos propres blocages, celles qui nous auto-emprisonnent.

 

Le ciel vient éclairer cette capacité que nous avons à nous prendre en main, cette force intérieure dissimulée qui pulse l’envie d’être révélée et activée.

 

Neptune, carré aux luminaires, nous fait plonger dans un océan immense.

Expérimentation d’une apnée dans le grand bleu et passage par le vide, rédempteur, minimiseur qui invite à sortir du rêve et de l’illusion et qui entraîne vers la profondeur du soi.

 

Mars en Taureau propose de revenir à une action plus douce, posée, régénératrice, à une lenteur qui réduit au plus petit, au souffle le plus infime, celui créateur.

 

Diminuer pour mieux grandir.

Grandir à soi.

Faire grandir le soi, en diminuant le moi, cette partie qui nous garde dans une posture infantile et insatisfaite.

Se réduire à la part la plus vulnérable qui soit.

Evoluer, se laisser transformer, porté(e) par l’élan de vie, le désir de vivre et d’être autrement.

 

Répondre à l’appel du sage, de l’autonomie, de l’indépendance émotionnelle, de la métamorphose, celle où la chenille transformée depuis sa chrysalide sécurisante sort pour se déployer.

 

Voler de ses propres ailes, devenir son propre parent, ne plus attendre des autres qu’ils apportent le soutien, le réconfort et la reconnaissance.

Ne plus chercher à l’extérieur ce que nous pouvons nous offrir de l’intérieur.

 

Quitter le berceau de la Lune et s’élancer vers le Soleil, en face ...

 

Illustration : Kaoru Yamada


 

Comments


bottom of page