top of page

La blessure d'abandon


Tu connais les 5 blessures de l’âme ? T’arrive-t-il de te sentir seul(e) et mis(e) de côté ? D’être transparent(e), qu’on ne fait pas attention à toi ? De passer en dernier ? Que les autres ont d’autres priorités que de te voir ou de passer du temps avec toi ? As-tu parfois le sentiment de compenser le vide par l’action – de faire des choses ou de voir des gens pour éviter le silence ? Sens-tu parfois un manque comme un trou au fond de ton ventre ? Tes choix et tes positionnements sont-ils conditionnés à ceux des autres ? As-tu parfois l’impression de tout donner dans une relation et de ne pas avoir en retour ? De prendre sur toi, de faire des concessions et des compromis pour que tout se passe au mieux sans en être récompensé(e) ? Avec cette impression de te faire avoir ou que l’autre s’en fout de toi ? As-tu parfois la sensation de ne pas être assez important(e) que pour être aimé(e) ? Bienvenue (ou pas) dans la blessure d’abandon … La blessure d’abandon est comme un fardeau que tu portes et que tu ne vois peut-être pas… D’où vient-elle ? De l’enfance peut-être … de ton entourage proche qui t’as fait vivre des situations où tu t’es senti(e) esseulé(e), pas important(e) et pas aimé(e). Cette blessure vient titiller la notion de manque à l’intérieur de toi – ce vide devant lequel il est difficile de faire face. Tu ne te sens pas assez aimé(e) et tu as peur de perdre les autres. Pour la compenser, il t’arrive de t’accrocher aux autres coûte que coûte même si la relation n’est pas top, de vouloir tout faire avec l’autre dans un rapport presque fusionnel et d’éviter toute forme de solitude. Le masque de la blessure d’abandon est celui du « dépendant ». Tu ne le vois pas mais tu fais tout pour ne pas te retrouver seul(e). Tu es débordé(e) et il y a toujours quelque chose à faire ou quelqu’un à voir. Tu cherches à attirer l’attention des autres à tout prix, parfois en te plaçant comme victime ou en te plaignant. Tu penses de ne pas pouvoir réaliser ce que tu souhaites seul(e) alors tu te trouves des compagnons de route pour tout ce que tu entreprends. Tout est bon pour avoir le support et le soutien des autres. La blessure d’abandon est en lien avec la valeur que tu te donnes. Jusqu’où es-tu prêt(e) à aller – à te sacrifier pour que l’autre reste avec toi ? La blessure d’abandon n’est ni une maladie ni une fatalité. C’est une cicatrice au fond de toi qui témoigne de situations difficiles vécues précédemment et surtout des émotions qui les ont accompagnées. C’est une plaie ouverte à l’intérieur de toi – que tu peux refermer. Si tu le souhaites, tu peux t’en débarrasser ! Envie de te sentir bien avec toi-même, même et surtout en étant seul(e) dans le moment présent en lâchant le stress des perspectives d’avenir ? Les soins énergétiques que je pratique sont un des moyens qui permettent de faire face, de traiter et de dépasser la blessure d’abandon. Je te souhaite une belle délivrance de tes blessures émotionnelles…

Commentaires


bottom of page