top of page

Le vide, l'inaction



Parfois, il n’y a même plus de kiwis à épiler !


Nada.

Que dalle.

Plus rien.


Tu te retrouves dans une sorte de vide, de silence.

Juste là… avec tes propres peurs et tes démons intérieurs…


Toi aussi tu as grandi dans une culture du mental et de l’action ?

Tu dois réfléchir d’un côté et réaliser de l’autre.

Il faut.

Tu dois.

Vas-y.

Go !


N’exister qu’au travers de projets, de réussites, de résultats, d’objectifs, de gains, etc.


FAIRE.

FAIRE.

FAIRE.


Pfff…


Alors parfois, l’univers te met au repos.

Il t’impose l’inaction.


Un accident, une maladie, une faiblesse quelconque dans ton corps ou sur ton esprit.

Ce petit quelque chose qui vient t’empêcher de te distraire.

Qui te met KO.


Zut, me v’là seul(e) avec moi-même…


Accepter le vide et l’inutilité.

Faire face au doute qui les accompagne.

Faire avec les moments de pause – ces instants où tu crois que rien ne se passe.


Et pourtant…


Le vide a sa raison d’être.

Il te replace au centre de ta vie.

Il te permet de revenir à toi – l’essentiel.


Parce que tout se trouve en toi.

Tout.

Même Dieu.

Si, si… il est à l’intérieur de toi…


Dingue, hein ?!


Toi aussi, tu as oublié/évité/échappé/contourné cette descente intérieure ?

T’avais pas vu le petit toboggan qui mène à ton ventre ?


Cette ouverture dans le vide te permet de te reconnecter à toi.

A ta verticalité – cet axe mis de côté.


Connaître le manque pour lui faire face, l'apprivoiser et le dompter.

En faire un allié plutôt qu'un ennemi.

Se rendre compte de sa propre valeur en revenant à ce silence intérieur.


Tu ne vois pas les choses éclore ou se manifester concrètement.

Ce n'est pas pour autant que rien ne se passe.

Le vide est un cadeau.

L’inaction est puissance d’action.

Elle permet de se laisser glisser dans tes abysses.

Elle permet d’aller y découvrir cet espace qui n’est pas vide mais rempli.

Rempli de soi.


C’est découvrir que tu es.

Tu es !


Ne plus vibrer le manque mais l'abondance en toute sensation.

Trouver la paix intérieure en soi.

Quoi qu’il se passe au dehors.

La paix est une victoire intérieure.

Elle dépasse la dualité, la confrontation ou le conflit.

Elle pose l'unité.

C'est la victoire contre tes propres démons.

C’est la sérénité en toutes circonstances…


Alors belle inaction à toi !

Comments


bottom of page